Salon de la Radio/ European Radio Show - Exposition / Débats / Métiers - Exhibition / Conferences / Crafts

Bénévoles et salariés : optimiser la direction d’une station associative.


Rédigé le Lundi 6 Février 2012 à 11:56 | Lu 155 commentaire(s)



Bénévoles et salariés : optimiser la direction d’une station associative.
Le mouvement associatif est né d’un mouvement de bénévolat. Dans ces radios associatives, les émissions et le programme musical sont enrichies par le travail des salariés de l’association. Il faut savoir que c’est le premier employeur de France devant le service public et qu’ils forment souvent des animateurs qui plus tard vont sur des plus grandes radios ainsi que des écoles spécialisées.
 
Franck Jehl , co-président de la Confédération Nationale des Radios Associatives (CNRA) expliquait qu’avec un budget de seulement 240 000€, il devait gérer sa radio Azur FM avec les bénévoles et les sept salariés, ce qui représente la moitié du budget de sa radio en terme de salaires.
 
Pour sa part, le bénévole travaille sans empiéter sur la hiérarchie. S’il prend une place trop importante, l’association est mise en danger.
Il décide de faire de la radio de manière volontaire et a envie de le faire à son rythme mais il faut tout de même que son travail soit encadré, généralement par 2 salariés travaillant dans l’association.
 
On peut encadrer ces mouvements en faisant un règlement intérieur sachant que dans des sociétés à partir de 30 bénévoles, il doit y avoir un contrat d’accès à l’antenne.
Il peut y avoir également un coordinateur d’antenne qui doit savoir gérer les préoccupations des bénévoles et des salariés afin de pouvoir faire fonctionner les personnes ensemble.




Dans la même rubrique :
< >

Lundi 13 Février 2012 - 16:24 Le RADIO - Jour 3 par One School/ESJ

Vendredi 10 Février 2012 - 01:12 PODCAST - Dominique Duforest

Vendredi 10 Février 2012 - 00:55 PODCAST - Donald Reignoux

Vendredi 10 Février 2012 - 00:36 PODCAST - Flavia Coelho