Journée Mondiale de la Radio - Une journée de diffusion et de débat




Journée Mondiale de la Radio - Une journée de diffusion et de débat
Deuxième édition
Journée mondiale de la radio
Mercredi 13 février 2013


De 11 heures à 18 heures
À la Maison de l'UNESCO - 7, place de Fontenoy, Paris 7e
Métro : Ségur-UNESCO, Cambronne, école militaire - Bus : 28, 80

Sept radiodiffuseurs internationaux sur site et cinq débats sur la radiophonie et le journalisme
• Entrée gratuite sur inscription en ligne https://www.unesco-ci.org/cmscore/civicrm/event/register?id=16&reset=1

Programme* :
·         Sept radiodiffuseurs internationaux seront présents et diffuseront en direct du Siège de l'UNESCO : BBC (British Broadcasting Corporation), RADIO CHINE INTERNATIONALE (CRI), RADIO EXTERIOR DE España (REE), RFI (RADIO FRANCE INTERNATIONALE), MONTE CARLO DOUALIYA (MCD), RADIO ORIENT et LA VOIX DE LA RUSSIE (VOR)

de 11 heures à 18 heures
·         Cérémonie d'ouverture de la Journée à 11 heures
·         Cinq débats de 11 h 10 à 15 heures

-          11 h 10 - 11 h 45
« Radio pour les jeunes » (en français)
Intervenants : Clémence Petit-Perrot de la Fondation Radio pour les enfants (CRF) et Mirta Lourenço, Chef de la section médias et société de l'UNESCO

-          11 h 45 - 12 h 30
« Tués pour avoir fait leur travail - La menace pour les journalistes de radio » (en anglais)
Participants : Jean-Paul Marthoz du Comité de protection des journalistes (CPJ) et Rania Badri, journaliste radio syrienne en exil

-          12 h 30 - 13 heures : « Plan d'action des Nations Unies sur la sécurité des journalistes » (en français)
Intervenante : Sylvie Coudray, Chef de la section liberté d'expression de l'UNESCO

-          13 heures - 14 heures
« La radiodiffusion à ondes courtes : une radio du passé ? » (en anglais)
Participants : Catherine Westcott, Directrice principale fréquence à la BBC, Joseph Troxler de Digital Radio Mondiale (DRM) et Guy Berger, Directeur de la Division pour la Liberté d'expression et le développement des médias de l'UNESCO

-          14 heures - 15 heures
« Albert Turpain, deux ans avant Guglielmo Marconi » (en français)
Intervenant : Jacques Marzac, historien

·         Plus d'informations : site de la Journée mondiale de la radio 2013<http://www.unesco.org/new/fr/communication-and-information/events/prizes-and-celebrations/celebrations/world-radio-day/world-radio-day-2013 >
* le programme peut être soumis à modification, veuillez en vérifier le contenu sur la page Internet mise à jour régulièrement.

Afin de mettre en relief la puissance de la radio comme plate-forme pour l'éducation, la promotion de la liberté d'expression et le débat public, ainsi que son rôle vital dans la réponse aux crises et aux catastrophes, l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) appelle à célébrer le 13 février, jour de la création de la Radio des Nations Unies en 1946, la Journée mondiale de la radio.

Avec une couverture pouvant atteindre 95% de la population mondiale, la radio est le média  le plus universel qui existe. Média peu coûteux qui requiert une technologie relativement simple, la radio atteint des collectivités éloignées et des groupes marginalisés.  Actuellement, Internet et les technologies mobiles contribuent à augmenter davantage son champ d'application et ses possibilités. Selon l'Union internationale des télécommunications, plus de 75% des foyers des pays en développement possèdent au moins une radio.

Afin d'encourager les diffuseurs publics, privés et communautaires à célébrer la Journée, il est possible, sur le site Internet dédié<http://www.unesco.org/new/fr/communication-and-information/events/prizes-and-celebrations/celebrations/world-radio-day/world-radio-day-2013 >, d'écouter et de reproduire gratuitement les archives sonores de l'UNESCO avec des voix telles que celles de : Colin Greenwood, bassiste du groupe Radiohead, l'archevêque Desmond Tutu, lauréat du Prix UNESCO/Bilbao pour la promotion d'une culture des droits de l'homme 2012, Vladimir Spivakov, Artiste de l'UNESCO pour la paix ou Michaëlle Jean, Envoyée spéciale de l'UNESCO pour Haïti.